Vous êtes ici   Les Mots Totems | Texte libre |

Texte Libre
Des mots oui Des mots comme des couteaux Et alors ? Ce sont des tranches de vies que je découpe Dans cette réalité crue Mon corps est mon outil Mon cerveau la quintessence de ces usufruits Et nul ne peut s'immiscer dans la faille où je m'engouffre Quand j'écris. Le monde est une page blanche qui porte l'empreinte D'une naissance Tâche de sang Liquide amniotique Dans la marge j'inscris mon nom et sur le support je grave Mes pensées d'alcôve J'ai pris le parti de remeubler mes nuits D'une voix plurielle D'une multitude d'échos familiers Pour mettre un terme à la barbarie du non-dit Du non-sens Du silence. Parce que le monde est une page blanche.
Valérie Gonzalez