Vous êtes ici   Les Mots Totems | Salin |

Salin
On allait à la mer Tout le long du trajet J'avais peur que l'on meurt J'en rêvais la nuit J'en avais peut-être l'envie. Je me souviens d'une traversée D'un désert Qu'on appelle salin L'enfer a un parterre pavé de sel Pas de flammes Juste une soif à porter comme une croix Au bout d'une chaîne qui mord le cou Retient la vie qui s'étrangle d'elle-même Dans la trachée exsangue L'odeur saline La sueur L'alizé qui peine A balayer les idées Ces corps mouillés Ce dehors où rien ne vit Ces écumes figées d'un blanc douteux Comme des traces fossilisées D'une tuerie à l'arme blanche Sans cadavre Allez ! Ne monte pas si haut Colère qui me tue Reste au contraire Tapie au fond de moi Toi qui m'a fait faire Tout et n'importe quoi Gravir des montagnes Détruire au passage Les repères et balises Reste là au pire A dormir au fond Au mieux pour nous deux Trouve la sortie et échappe toi Ne crie pas si fort Colère assassine Tu fais plier les cimes De mes pensées plantées Dans l'argile fragile De ma terre d'origine Tu fais dire à ma voix Tes mots Et montrer du doigt L'ego monstre Qui me transforme Pris dans l'étau De la rage et des maux Des mots comme des couteaux Qui n'épargnent personne Sonne en aveugle le glas Et quand de ma volonté Je te plaque au sol Longtemps ainsi Je dois rester Seule A respirer Pour ne pas déclencher Un raz de marée.
Valérie Gonzalez