Vous êtes ici   Les Mots Totems | Quelques mots pour me présenter |

Quelques mots pour me présenter...


Je suis née en 1971 à Meknès, Maroc.
Goût avéré pour l’écriture vers l’âge de 12-13ans, premier poème au sortir de l’enfance, fan à l’époque de la véhémence des mots de Léo Ferré, s’ajoutent des rencontres - rêvées - avec Rimbaud, Baudelaire, René Char, André Chédid, Desnos, Pasolini, Pessoa, Claude Esteban…

Choc des mots, passage à l’acte…d’abord en secret pour soi, puis pour les amis, début 2002 pour les autres par le biais d’une expo-poésie Mots Totems à Toulouse.
Août 2003: création de ce site avec l’aide d’une amie virtuelle mais bien réelle Marianne Freour.

Publications:
- Décembre 2002 : recueil de poésie Mots Totems à l’occasion de l’expo poésie,nombre d’exemplaires limités, écoulés.
- Mars 2003 : participation au recueil poétique UNE VIE _ Spleen, liberté, passion édité par le Collectifs LesPoètes.Net.
- Novembre 2003: Revue Nouveaux Délits (texte:Itinérance) de Cathy Garcia.
- Juin 2006: la Revue littéraire Acacia Vol.2 N°6.
- Janvier 2007 : Livre Mots Totems

Toujours en quête de quelque chose…


L'envie d'écrire.

On ne sait pas comment cela arrive, il me semble qu'à jamais les mots gardent leur mystère. Je pourrais vous dire que la clé est la rencontre d'un livre, d'un auteur qui aurait déclenché en moi ce mécanisme du coeur.
Je pourrais parler de la nécessité d'avoir une activité parallèle à la vie réelle, le désir de me créer un monde à moi où tout serait comme j'aurais voulu que ce soit.
Encore l'envie de partager ma vision de la vie, l'émotion qu'elle suscite, le besoin de plébisciter un art d'expression salvateur, tellement les mots sont pour moi un moteur, une manière d'appréhender le monde et de comprendre les Hommes.
Je pourrais.

Tout ce que je sais, c'est que j'ai découvert ce langage caché dans mes stylos à l'âge de 13 ans.
Il n'y a pas de hasard...
Écrire, faire lire, se confronter aux autres et s'apercevoir que si « je » est unique, nos pensées se ressemblent, nos différences ne sont pas barbelés mais bien un trait d'union qui nous lie les uns aux autres.
J'aime à me nourrir de ces petites découvertes.
Voyage infini dans le sens de la vie en passant par le sens des mots, rester fidèle à l'appel de la page blanche, transcrire au plus près ce que le présent nous dicte.
Les mots, boîte à outils du chercheur de sens.

Parce que le monde est une page blanche.

Valérie Gonzalez