Vous êtes ici   Les Mots Totems | Poésie Nature |

Poésie Nature
A l'heure où les grillons grignotent du silence - Un avion: Trait de peinture dans le ciel - Un oiseau: Lettre échappée de l'alphabet La peau hésite à dire le mot, frisonne au contact du vent Aussi sensible que les cordes d'une lyre Les sons ainsi libérés s'accroissent: Crapauds coassant sentiments à leurs mies Anophélidés jouant de leur trompe comme d'une cornemuse Partout où mon regard se pose la magie opère A ciel ouvert et sans scapel Thaumaturgie du pire et du meilleur Comme dans la vie Comme touché en plein cœur Sous l'écorce c'est encore l'aventure Sur l'herbe verte une pincée de brume Le verbe s'enrhume La prose prend corps là-bas sur les dunes Loin de la main qui caresse son chien Loin des hommes et de leurs tumultes Là où le monde respire.
Valérie Gonzalez