Vous êtes ici   Les Mots Totems | Petite soeur de mémoire |

Petite soeur de mémoire
La mémoire je l’ai dans les tripes qui me remonte comme un fleuve Je meurs d’un pacte où l’encre est maculée du sang de ceux qui l’ont signé Longtemps la cire utilisée pour sceller le sceau du secret brûlera tout autant L’esprit de ceux qui viendront naître après Rose arrachée il y a mille ans à la paix du jardin d’Eden Et qui se venge encore Serment de feu qui embrase jusqu’à l’horizon Écume qui blesse le sable Bave de diable qui profane même Le faste des sentiments Les yeux brûlés par la lumière de regards revolver Je suis cette -enfant pleure- qui s’en va là Au bout du bout de la jetée du monde Jeter un palimpseste à la face des Hommes Quel meilleur lieu que ce berceau d’humanité Où la mort dort tout à côté de l’enfant qui s’en vient là naître - Encore empreint de l’origine du beau - Sans le souiller. Petite sœur de mémoire dans ce chaos qui accompagne tes pas Tout ce que je te souhaite C’est que le vivant entende ta voix.
Valérie Gonzalez