Vous êtes ici   Les Mots Totems | Percer l'Ombre à Jour |

Percer l'Ombre à Jour
 

Cette île manquée

 

Parce que je n’ai dans la pensée

Qu’une ombre qui oscille _ À la manière 

D’arbres mus par des vents

Contraires _ Extrêmes souvent _ Parfois

 

Corps de flamme qui vacille.

Là dehors vit Beauté _ À la rencontre du désir

Même les choses monotones se transforment

 

J’aime les ciels roses en fuite

 

En attente de se perdre Dans un éventuel sans futur

Pour s’illuminer à l’aube Et lécher la poussière des murs.

 

Ah cet ex veto dont mourir me séparait !

- C’est arrivé parce que les hommes imitent le passé

 

J’ai démasqué la fleur aux tourments penchés

Rhizome libre et cœur - stigmate tournés vers l’orient

Une pensée effeuille la mienne _ un peu, beaucoup

Et s’il n’y a pas de réponse en elle _ La danse des arbres

 

Et la lumière qui joue avec _ Autour

Présage d’un bras de mer à unir les mains

(Cette part de nous qui à vivre donne du goût)

Jouir enfin de _ Percer l’ombre à jour.

 

 

Valérie Gonzalez