Vous êtes ici   Les Mots Totems | L'aube échouée |

L'aube échouée
L’aube nouvelle tentait une fois de plus de m’arracher à la nuit Arrachage de dent et lutte vaine L’épaisse obscurité coulait dans mes veines Obstruée le tunnel où se mourrait l’envie Le désir toujours chevillé au corps Comme un membre fantôme Comblant le manque de ses allégories Contour de silhouette Enveloppe vide de la quintessence d’homme J’étais ce trop qu’on impute aux mots Quand ils sont prison Une pensée exilée de l’être qui l’a fait naître Hors la vie et hors raison.
Valérie Gonzalez