Vous êtes ici   Les Mots Totems | Jeux de lumières dans les théâtres d'ombres |

	
Jeux de lumières dans les théâtres d'ombres
Se croire autre dans les théâtres d’ombres Attiré par l’image d’une éclipse Le soleil dans la nuit se lève Et le rêve prend corps Le mythe devient réalité Alors qu’il traduit simplement L’éveil d’un désir refoulé S’habiller de mots Ou Revêtir la peau des nues Toujours chercher à démêler le faux du vrai Il n’y a pas de vérité sommet Juste un sentier qui s’en approche Des marcheurs accros d’apesanteur Je coche l’éphéméride Je n’ai rien à affirmer Qui puisse infirmer l’autre Je garde mes envolées lyriques Pour une estrade en bois Où je me sais jouer un moi Qui cherche à devenir En cela je donne En ce théâtre d’ombre il a cru Icare s’est grandi Du regard qu’il portait sur lui Il a oublié cet autre Qui le regardait et se voyait en lui Parce que tout est langage Et que tout fait trace La parole est un lieu de partage Dont le seul éclairage possible Est la belle Humilité Don des nues fragile et ténu Qui rappelle ce fil où l’on marche.
Valérie Gonzalez