Vous êtes ici   Les Mots Totems | Fragment d'hébétude |

Fragment d’hébétude
Fragment d’hébétude Juste une pièce de puzzle arrachée au cadre déjà fixé au mur Apostasie manifeste Bouleversement casuel et caduc d’une perspective Rompue dans son emportement Segment faillant en main Apprêter le regard Laisser choir l’illusoire sur un brisant sec et autoritaire Impossibilité de détourner les yeux noués sur le détail De dispenser le chagrin de son cours d’étai, Glisse larme de l’ombre Toi qui connaissais le risque Ouvre toi les veines et saigne un bon coup Saignée d’aubaine Crache sur la tombe que la lumière te donne Saisie fermement l’opportunité qui t’est faite de mettre en bière Le trop jusque là amputé aux mots, Renonce au leurre qui colmatait tout juste le cœur Empêchait l’implosion conjecturée par la violence Qui siégeait jusque là sur le trône de l’ingérable accointance du "mal". Larme amère, Remonte le courant et mêle toi à la source Tout au bout de ce bras de mer Vois Malgré les cadavres flottants de tes échantillons de parangons d’antan Cette eau claire, tiède et pure Qui n’aspire qu’à étancher ta soif Ne prive pas ta bouche de la sapidité de ces flots familiers Bois Et fais toi en retour le cadeau de recevoir en toute simplicité L’amour, Qui abonde dans le trouble de ces cours d’eau Et qui se fout bien lui, Des bombes que le désespoir laisse choir dans nos mémoires.
Valérie Gonzalez