Vous êtes ici   Les Mots Totems | Entre deux verres |

Entre deux verres 
J’esquive les regards de ceux qui se tiennent droits 

Raides comme des manches à balais 
Je suis la reine de l'escrime à ce niveau là 
Moi je n’ai plus d’assise le corps trop endoloris 
Par le manque a gagner 

L’alcool est le bourreau dont je suis la victime. 

Mon cœur est imbibé 
Éponge usée et saturée 
Mes parallèles font des slaloms 
Se cognent aux angles droits des comptoirs mal éclairés, 

Mes mains tremblent comme des feuilles aux quatre vents 
 
Pour sur j’suis alcoolo 
Accro aux tord-boyaux 
A la gnôle, à la goutte, l’eau de vie, la vinasse 
Tout ce qui coule et délasse 
Tout ce qui se boit en un mot 
Tout ce qui n’est pas eau. 

Je bois pour oublier que je bois 
Aussi pour me faire croire que c’est normal 
De m'enivrer à Volo et à tout va 

Pour occulter que plus je bois plus je vais mal 

Pour tenter de noyer ma peur que je vomis dans l'ascenseur, 
Pour tenter d'oublier ma gueule 
Dans le miroir quand par mégarde je m’y regarde 
Pour oublier que je suis seule à boire 

Dans ce bar tellement j’suis pitoyable à voir 
Quand je bois, 

Et je bois tout le temps parce que l'alcool est mon maître à penser, 
Tu vois mes rêves ce soir encore s'étiolent au firmament 

Entends 

Je me mouche dedans,
Le petit jour se lève, rentre chez toi l'ami
Chez moi c'est nul part...
Toujours l'alcool me renvoie au néant.

Valérie Gonzalez