Vous êtes ici   Les Mots Totems | Du langage des mains |

Du langage des mains
Les mains allaient et revenaient Comme pour dire Je donne et je reprends Les doigts toujours en mouvement Se raccrocher à même le support de l’air Il n’y a qu’avec les yeux Qu’on entend ces choses là… Moi j’ai poussé la voix Jusqu’à la brisure… Mots en sursis Tous en rang face au mur Bruit de mitraille… Reste le souvenir L’ossature de mes mots Pour me tenir debout On ne meurt pas dedans La faille qui nous engouffre alors On reste pour un temps suspendu A nos bouches scellées Empêchées de laisser Le cœur parler On vit au dessus des gens Dans l’œil de la tornade Jusqu’au lâcher dans la tête… De ce rebord de rêve Où l’on pouvait jeter au loin nos yeux Jouer à être un autre Avec nos bottes de sept lieux Mettre de la distance entre soi et son mal C’en est fini du mirage de la foi Fini de la toute puissance Il faut que l’enfance s’en retourne Et ses croyances Boire à la source Et que l’adulte s’y regarde.
Valérie Gonzalez