Vous êtes ici   Les Mots Totems | Dans l'antre de la peur |

Dans l'antre de la peur
Dans l’antre de la peur Une respiration haletante emplit l’espace et suspend le temps Un despote silence Nous dit que l’autre est parti Visage pâle plagiant les icônes de marbre blanc. On y devine les perturbations intérieures L’odeur de la mort et de la sueur qui transpire l'effroi Un corps fiévreux alité dans des draps imprégnés De sensations d’un rêve Qui tournent au cauchemar. Si on descend les marches On pénètre dans la fosse aux souvenirs épars Vrai cimetière aux sépultures ouvertes Squelette de ce qui fut nous Tombeau d’un passé où sur la pierre les mots S’effacent inexorablement Dans l’antre de la peur souvent un enfant Joue avec des osselets.
Valérie Gonzalez