Vous êtes ici   Les Mots Totems | Dans la chaleur de la nuit |


            Dans la chaleur de la nuit
            A l’heure où le jour revêt son lourd manteau noir doré
            Que nos mémoires pour s’évader au gré du temps se laissent aller

            Lorsque nos paupières lourdes vers de nouveaux rêves nous mènent
            Que tous nos actes nous semblent absous au point que rien ne nous retienne

            Dans le silence et l’air obscur d’une chambre qu’une douce et chaude lueur découvre

            Nos cœurs trop souvent mal aimés et malmenés par les années
            Brisent leurs chaînes
            Et dans la chaleur de la nuit
            S’ouvrent à la vie.


Valérie Gonzalez